Le 19 mars 2014. Ottawa. La Conférence des associations de la défense (CAD) accueille favorablement et appuie la déclaration d’une « Journée nationale de commemoration », le 9 mai 2014, pour commémorer « les efforts et les sacrifices qui ont été faits par les membres des Forces armées canadiennes en Afghanistan ». L’annonce a été faite hier par le premier ministre Stephen Harper à l’occasion du retour des derniers membres de la mission militaire du Canada en Afghanistan.

Avec le déploiement de plus de 40 000 de leurs membres vers l’Afghanistan depuis octobre 2001, les Forces armées canadiennes ont assumé une lourde part du fardeau de la communauté internationale dans le but, selon les mots du premier ministre, de « lutter contre le terrorisme et de promouvoir la sécurité, le développement et la gouvernance pour ainsi permettre aux Afghans de bâtir un pays viable qui est mieux gouverné, plus stable et plus sûr ». Malheureusement, les sacrifices ont en fait été élevés, avec 158 militaires canadiens et canadiennes, un diplomate, une journaliste et deux consultants civils tués – et de nombreux autres souffrant de blessures corporelles et d’autres traumatismes – pendant leur service à la mission afghane. Leur sacrifice ne doit jamais être oublié.

Alors que les Canadiens sont à l’aube d’une période de réflexion préparatoire à cette Journée nationale de commemoration, la CAD fait appel au gouvernement canadien pour qu’il fasse en sorte que les militaires qui ont servi dans la mission en Afghanistan reçoivent le soutien qu’ils méritent quand ils sont aux prises avec les séquelles de leur service. La CAD souhaite reconnaître le service et les sacrifices de TOUS les Canadiens qui ont servi en Afghanistan, et pas seulement ceux des militaires. Ces représentants ont partagé toutes les privations et tous les dangers, ou la plupart ou une bonne part, de leurs vis-à-vis militaires, souvent pour la première fois de leur vie et sans entraînement préalable ou sans soutien pendant ou après leur déploiement. Leur service devrait également être marqué et commémoré.

La CAD rappelle aussi aux Canadiens que, bien que la mission militaire canadienne ait pris fin, un certain nombre de Canadiens continuent à servir en Afghanistan alors que des initiatives de reconstruction, de sécurité et de réforme de la gouvernance, et de développement se poursuivent dans le cadre de l’effort international.

Prière d’adresser toute demande de renseignement à Tony Battista, directeur général de la CAD, au 613-236-1252 ou, par courriel, à execdirector@cda-cdai.ca