Le 11 juillet 2013. Ottawa. La Conférence des associations de la défense (CAD) félicite l’honorable Peter G. MacKay, ministre de la Défense nationale, pour le lancement de l’initiative du projet pilote civilo-militaire en matière de leadership, un partenariat entre l’Université de l’Alberta et les Forces armées canadiennes.

Le partenariat lancera un programme accrédité et structuré qui remplira les objectifs académiques des participants tout en développant un ensemble d’objectifs personnels et professionnels plus larges. Cette initiative aura un impact positif sur le développement de capacités de leadership pour les FAC et contribuera à la compréhension par la communauté de la contribution militaire à la société canadienne.

L’initiative est une activité entièrement nouvelle même si elle partage quelques liens historiques avec un modèle du passé, le Corps-école d’officiers canadiens (COTC), qui fut fermé en 1968. Dans ce nouveau projet pilote les participants s’inscriront au programme de premier cycle de leur choix pour une durée de quatre ans et s’enrôleront dans la Réserve de l’Armée canadienne comme officiers ou membres du rang dans un métier militaire de leur choix. Pendant l’année académique, les participants suivront l’entraînement d’une unité de la Réserve de l’Armée basée à Edmonton. Ils passeront leurs étés à poursuivre un entraînement militaire comme réservistes. Sur achèvement du programme avec succès les participants peuvent poursuivre leur carrière dans les FAC, rester dans les réserves ou retourner à la vie civile et poursuivre d’autres occasions.

Le partenariat public-privé doit beaucoup aux efforts du Breakout Educational Network, organisme éducatif caritatif créé en 1994. En 2012, le Breakout Educational Network, après plusieurs années de travail de fond, a proposé au Comité permanent du Sénat sur la sécurité et la défense une version moderne du COTC, qui verrait la formation militaire en leadership reconnue au niveau académique dans les programmes d’étude universitaires comme une mesure d’incitation mutuellement bénéfique aux universités et à l’Armée canadienne. En plus du Breakout Network, Reserves 2000 et Réserves 2000 Québec ont également fait des commentaires pour le rapport intérimaire du Comité du Sénat.

Prière de faire parvenir toutes vos demandes de renseignements au capitaine (ret) Peter Forsberg, officier de relations publiques, ou à colonel (ret) Alain Pellerin, directeur exécutif, à 613-236-1252 ou director@cda-cdai.ca.